Bientôt des pistes cyclables dans les anciens tunnels du métro de Londres ?

Modifié le

London Underline, piste cyclable métro, Londres

Une entreprise de design veut que des cyclistes empruntent les tunnels désaffectés du tube de Londres

Publicité

Un concept pour transformer les tunnels abandonnés du métro de Londres en pistes cyclables et en allées piétonnes semble à première vue assez compliqué à réaliser, mais est « pris au sérieux » par certaines personnes, selon le journaliste de The Guardian Feargus O’Sullivan, malgré son titre « Est-ce que le projet London Underline est-il sérieux ? ».

Le London Underline proposé par l’agence de design Gensler basée à San Francisco, transformerait les espaces souterrains désaffectés de Londres en un réseau de sentiers pédestres et cyclables. Le système pourrait même convertir le frottement créé par les pas des gens et les pneus des vélos en électricité. C’est donc un projet durable.

London Underline, piste cyclable metro Londres

Cette proposition vient de remporter le prix du meilleur projet conceptuel aux London Planning Awards, et bien que celle-ci ne soit qu’à l’état de « projet », justement, certaines personnes ont des raisons de penser que le London Underline est une solution viable au problème de congestion du trafic routier de Londres et de la pollution.

Publicité

« Maintenant que Londres a atteint le plus haut niveau de population de son histoire, nous devons penser de manière créative à comment maximiser le potentiel de notre infrastructure. L’adaptation de tunnels de métro inutiles et sous-utilisés pourrait s’additionner de façon simple et rapide à notre réseau existant », explique Ian Mulcahey, codirecteur de l’antenne londonienne de l’agence de design Gensler.

Selon Gensler, les tunnels seraient tous alimentés par PaveGen, une organisation qui produit un système d’énergie cinétique grâce à un matériau qui produit de l’électricité par friction des pas des piétons et des roues des cyclistes. « Londres a réellement besoin de nouveaux types d’espaces publics, mais aussi d’espaces de ventes, de commerces et de lieux de divertissement. Les tunnels souterrains représentent une excellente option pour des usages de ce type », écrit Gensler dans un communiqué.

Les habitants de Londres ne se sont pas encore prononcés, mais beaucoup ont été étonnés d’apprendre que leur ville avait un réseau de tunnels souterrains inutilisés aussi vaste…

London Underline, piste cyclable metro LondresCe nouveau système réutiliserait deux anciennes sections de la « Piccadilly Line » et de la « Jubilee Line ». Sur le dessin ci-dessus, voici les deux lignes en développement. La bleue est un tunnel souterrain et l’orange une passerelle en plein air.

Un projet innovant pas du goût de tout le monde

Le journaliste du Guardian Feargus O’Sullivan est sceptique et reste très réservé quant à l’utilité du dispositif : « Personnellement, si j’essayais de trouver un chemin sans embouteillage pour atteindre la rive sud de Bloomsbury, je n’aurais pas envie de louer un Boris Bike [l’équivalent du velib’] au niveau de la plateforme de la station Holborn, de pédaler pendant cinq minutes dans un tunnel, de garer le vélo à nouveau, de prendre un ascenseur jusqu’à la surface, puis de louer un autre Boris Bike pour être forcé de l’amener à pied de l’autre côté d’un pont. »

Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également Newsly gratuitement sur votre boite mail et votre Smartphone: