Devinez quel pays paie les impôts les plus élevés en Europe ?

Modifié le

France, taux d'imposition

Le Français moyen travaille du 1er janvier jusqu’au 29 juillet pour l’Etat. Il commence seulement à profiter de son dur labeur le reste de l’année. La France est ainsi devenue la championne d’Europe des prélèvements obligatoires.

Publicité

Pendant cinq années consécutives, les Belges ont payé le montant le plus élevé d’ impôts dans l’Union européenne. Mais après avoir réduit le taux d’imposition réel l’année dernière, la Belgique a abandonné le titre pas très convoité à son voisin la France.

Avec un taux d’imposition réel de 57,53%, la France arrive en tête de liste en 2016. La Belgique termine deuxième, et l’Autriche arrive troisième. La Suède clôt le top dix avec un taux d’imposition réel de 47,13%. Ces chiffres proviennent d’une étude publiée par l’Institut économique Molinari, nommant donc la France comme la championne de la fiscalité dans l’Union européenne.

Chypre se classe tout en bas des 28 Etats membres de l’UE, avec un taux d’imposition réel de 23,85%, soit moins de la moitié de la France. Les travailleurs des 28 pays qui font (actuellement) partie de l’UE ont vu leur taux d’imposition réel moyen diminuer légèrement pour la deuxième fois au cours des six dernières années, passant de 45,19% à 44,96%.

« Jour de libération fiscale »

Le salarié français moyen doit ainsi travailler 210 jours (jusqu’au 29 Juillet) avant qu’il ne cesse de reverser la totalité de ses revenus à l’Etat et commence à conserver son argent. On l’appelle le « jour de libération fiscale », expression symbolique que l’Institut économique Molinari, basé à Bruxelles, utilise pour comparer le fardeau fiscal et social qui pèse sur le salarié moyen des 28 pays membres de l’Union européenne.

Publicité

Le jour de libération fiscale de la Belgique est maintenant neuf jours plus tôt (27 juillet), après que le taux d’imposition effectif ait été réduit de 59,47% à 56,9%. Mais le rapport précise néanmoins que l’effet pour le salarié moyen sera directement lié à son mode de consommaton. Le « tax shift » est en effet financé par des augmentations simultanées des taxes sur l’électricité (de 6 % à 21 %), le diesel et l’alcool. Tout le monde ne sera pas gagnant dans les mêmes proportions, loin de là…

Vingt des vingt-huit Etats membres de l’UE ont augmenté les taux de TVA depuis 2009, selon le rapport. La hausse la plus importante a été mis en œuvre en Hongrie, où la TVA est passée de 20% à 27%.

La dette nationale proche du seuil des 100% du PIB

Comme le rappelle RT en français, les prélèvements obligatoires représentent l’essentiel des recettes de l’Etat qui doit utiliser cet argent pour couvrir tous ses frais de fonctionnement, dont les indemnités des parlementaires et les émoluments des fonctionnaires.

Mais depuis que l’Etat est contraint de se refinancer sur les marchés financiers privés, le service de la dette accumulée depuis près de 40 ans prélève quant à lui quelque 46 milliards d’euros pour les seuls intérêts (chiffre de 2014), soit la même somme que l’impôt sur le revenu seul (45 milliards en 2009). Ce montant, en quelque sorte, part directement sur les marchés financiers rémunérer les détenteurs de titres de dette française…

Pendant ce temps, l’optimisation et la fraude fiscale de ceux qui sont en mesure de faire les montages et mobiliser les moyens juridiques nécessaires privent l’Etat de près de 80 milliards d’euros par an (chiffre 2013).

Crédit photo principale : Flickr – Images Money

A voir aussi dans la rubrique Economie
Répondre
  1. Il n’est pas honnête de parler seulement des impôts directs sans parler des impôts indirects (notamment la TVA) et surtout sans parler de la redistribution sociale (Sécu, allocations familiales, indemnités de chômage, etc.)
    Payer beaucoup pour recevoir beaucoup n’a rien d’anormal.

  2. Donc un employé doit travailler 210 jours pour payer ses impôts … Mais qui est le couillon qui a pu laisser ce genre d’absurdité paraître !!! Florian Colas , si tu existes , relit tes infos et surtout , mais surtout essaye d’avoir un minimum de bon sens ( genre ados de 15 ans par ex )

    • Avant de laisser des commentaires dans ce genre, peut-être devriez-vous lire l’article? Et rechercher la signification de « libération fiscale » sur Google, qui est un concept qui vous a probablement échappé.

Laisser un commentaire

Retrouvez également Newsly gratuitement sur votre boite mail et votre Smartphone: