L’actrice Daisy Ridley est atteinte d’endométriose

Modifié le

Daisy Ridley, Endométriose, Maladie

Témoignage de l’héroïne du dernier épisode de Star Wars, atteinte par cette maladie, à travers une publication sur Instagram.

Publicité

L’endométriose est une maladie gynécologique qui touche beaucoup de femmes dans le monde et qui se caractérise entre-autre par des règles douloureuses, des maux de ventre lors des rapports sexuels, ou encore des difficultés d’uriner. Si cette pathologie n’est pas connue du grand public, c’est parce qu’on en parle jamais, mais surtout parce qu’il est très difficile de la diagnostiquer. Aujourd’hui, il est temps de lever le voile sur l’endométriose : Daisy Ridley, qui interprète Rey dans Star Wars VII explique son combat au quotidien contre cette affection.

La publication révélatrice de l’actrice sur un réseau social

Il y a quelques jours, Daisy Ridley a avoué être atteinte de endométriose. Elle souffre de cette pathologie depuis ses 15 ans ce qui entraîne chez elle des problèmes de peau. Pour preuve, elle a publié cette photo révélatrice, suivie d’un commentaire, sur son compte Instagram :

At 15 I was diagnosed with endometriosis. One laparoscopy, many consultations and 8 years down the line, pain was back (more mild this time!) and my skin was THE WORST. I've tried everything: products, antibiotics, more products, more antibiotics) and all that did was left my body in a bit of a mess. Finally found out I have polycycstic ovaries and that's why it's bad. I can safely say feeling so self conscious has left my confidence in tatters. I hate wearing make up but I currently don't want to leave the house without it on. HOWEVER PROGRESS IS BEING MADE! (With some help from a dermatologist and cutting out dairy (waah, except for spontaneous ice creams) and cutting down sugar (bigger waah but gotta do what you've gotta do)). Finally. Finally. (Throughout all this I've only had people being wonderful and encouraging and occasionally making me realise I'm being ridiculous and there's more to life)… My point is, to any of you who are suffering with anything, go to a doctor; pay for a specialist; get your hormones tested, get allergy testing; keep on top of how your body is feeling and don't worry about sounding like a hypochondriac. From your head to the tips of your toes we only have one body, let us all make sure ours our working in tip top condition, and take help if it's needed. #wasthispostlongenough #maybethesehashtagscanbulkitupabit #alsohowmanybracketsdoesonewomanneed #ifyourereadingthisiapplaudyou #thisisaclaymaskincaseyourewondering

A photo posted by @daisyridley on

Publicité

Traduction : « A 15 ans, on m’a annoncé que je souffrais d’endométriose. Une laparoscopie, de nombreuses consultations et huit ans plus tard, la douleur est revenue (plus douce cette fois!) et ma peau était ravagée. J’ai tout essayé: produits, antibiotiques, d’autres produits, d’autres antibiotiques, et ça n’a fait que mettre mon corps en vrac. On m’a finalement diagnostiqué un syndrome des ovaires polykystiques, ce qui explique pourquoi ma peau est dans cet état.

Je peux vous assurer que de se sentir tant complexée là-dessus a réduit ma confiance en lambeaux. Je déteste porter du maquillage, mais actuellement, je ne veux pas sortir de chez moi sans. Cependant, il y a du progrès. Avec l’aide d’un dermatologue, d’un régime et la réduction de ma consommation de sucre (waah, sauf pour des glaces inopinées). Tout au long de ça, je n’ai eu que des gens incroyables autour de moi, m’encourageant et me faisant réaliser que j’étais ridicule et qu’il y avait des choses plus importantes…

Là où je veux en venir, c’est que vous tous/toutes qui souffrez de quelque chose, allez chez le médecin, payez un spécialiste, faites des test hormonaux, faites des tests d’allergie. Restez alertes sur ce que votre corps ressent et n’ayez pas peur de passer pour un(e) hypocondriaque. De votre tête jusqu’au bout de vos orteils, vous n’avez qu’un corps, assurons-nous qu’il fonctionne dans les meilleures conditions, et de demander de l’aide si l’on en a besoin. »

Crédit photo principale : Capture d’écran

A voir aussi dans la rubrique Santé
Répondre

Laisser un commentaire

Retrouvez également Newsly gratuitement sur votre boite mail et votre Smartphone: